.
.
.


Objets trouvés et rapportés d’un voyage d’entre deux mondes où se mélangent les cellules de matières différentes, les bijoux et sculptures de Pascal Jacques évoquent les récits d’explorateurs sur l’hypothétique rencontre d’une créature hybride non répertoriée par les naturalistes, la substance et l’aspect étrange d’une pierre que l’on gardera longtemps au creux de la main avec la conviction intime d’avoir secrètement découvert ses origines lointaines…

L’association des éléments synthétiques et naturels évoque la dualité entre, d’une part, le fondement même de la vie et son mouvement perpétuel, et d’autre part, l’inertie des matériaux innovants, devenus par la force des choses utiles à notre environnement.
Ces créations, habituellement d'aspect organique, sont reliées aux lignes graphiques inhérentes à tout organisme, en y prélevant les émotions et les sensations que celles-ci suscitent.


  
.
.
.
.
.